Innovation managériale : entreprise apprenante * 2018

5 avril 2018

 

BONNE NOUVELLE !!

« Un plan pour co-construire une société apprenante », téléchargeable ici

Ce rapport sur la société #apprenante et de #coconstruction a été remis par francois taddei aux ministres du #Travail, de l’#Éducation nationale et de l’#Enseignement Supérieur, de la #Recherche et de l’#Innovation, lors de la Journée de l’innovation de l’Éducation nationale, le 4 avril 2018.

Ici, cinq actions globales et trente propositions opérationnelles.

J’ai noté une approche #systémique sur tous les #territoires, pour tous les #âges, avec une #stratégie terrain et #numérique, avec une dynamique d’#expérimentation et d’#alliances.
Il me parait évident que c’est une démarche globale, associant #organisations publiques et privées, dans et hors le champ professionnel. Le #projet de #vie 🙂
Les co-rapporteur.e.s sont Catherine Becchetti Bizot Guillaume Houzel Gaell Mainguy Marie-Cécile Naves

Encouragée par cet événement et attentive à ses conséquences, je retourne avec entrain à l’accompagnement de mes client.e.s sur le thème de l’ #entreprise #apprenante et #innovante, le #management des #savoirs individuels et collectifs, organisationnels !

 

6 mars 2018

 

Petit mouvement d’humeur ce matin, lors de ma revue de presse papier et digitale du matin…  Il s’agit de la nouvelle vague MOOC 

Je réagis donc.

La diversité pédagogique, il n’y a pas mieux !!

L’expérience utilisateur est recommandée dans le design pédagogique : le « bon » moment, le « bon » espace, le choix de l’action formative selon le contexte de l’apprenant.  Il y a de la place pour toutes ces formes et celles qui apparaîtront ! Donc, ce ne sera pas « tout mooc », « tout serious game », « tout distanciel » ou « tout présentiel » ou « tout ludique » ou « tout expérientiel », etc.

Lorsque je lis ces articles, j’ai l’impression que nous sommes placé.e.s devant un choix binaire (tout ou rien) alors que la solution est dans le composite. Voilà la solution ! … bon, mon entreprise s’appelle Compositwings  🙂 

 

26 janvier 2018

 

Mon passé en artisanat, très petite entreprise familiale, me rattrape en visionnant cette vidéo italienne. Mon grand-père, Marius Di Jorio avait fondé l’imprimerie avec son épouse Mathilde Di Jorio. Mon père Gilbert Di Jorio a perpétué la tradition d’excellence avec l’appui de son épouse, ma mère, Claudine Di Jorio. Je les ai rejoint durant six ans à des fonctions de graphiste, de technicienne pré-presse, commerciale, adjointe. Nous travaillions avec des ouvriers fiers de leurs métiers et de grande compétence. Top.

Voici mon article sur LinkedInConcept-store d’imprimerie typographique

Le lien vers l’Italie et @Linos&Co, le procédé « 3 D » ancestral ! : https://lnkd.in/evqzP5E

 

Je partagerai plus tard mes souvenirs de l’Imprimerie du Sud-Est qui était située au 52 rue Nationale à Marseille 🙂

21 janvier 2018

 

Concevoir une stratégie digitale signifie intégrer tous les aspects de la stratégie.

L’impact sur les métiers mérite d’être étudié car il s’agit de performance et de pérennité d’entreprise ainsi que de l’employabilité interne et externe de ses collaborateurs. Par conséquent, voici le moment d’établir une (nouvelle) stratégie sur les connaissances qui constituent le capital immatériel et humain de demain.

Lien vers notre article Linkedin

Lien vers le site de l’étude de l’Ademe

Impact du développement des objets connectés sur la réparation, les compétences et la formation (L’) / Etude prospective 2020

Auteur(s) CARCAILLON Pascal, HEGER Bernard
Organisme RESEAU DUCRETET
Description juin 2017 – 20 p. – 68 p. – 221 p. – 11 p.
Type de contenu Etude, Rapport
Innovation managériale : entreprise apprenante * 2018